Le frelon

 

 

Plus grand que la guêpe, sa biologie est semblable à celle de l’abeille. La reine est bien plus grosse que les ouvrières.  Il n’est pas naturellement un piqueur spontané contrairement à ce que l’on pense.

Attention toutefois à ne pas approcher les nids, ni créer de vibrations autours de ces derniers, surtout à  la mi- automne où ils sont pleins de larves et les futures reines qui fonderont une nouvelle colonie au printemps.

Le nid est composé de cellulose friable, assez esthétique de par la diversité des écorces  de bois employé par ce nuisible. L’intérieur du nid de frelons étant compartimenté en étages, ils peut accueillir plus d’un millier d’individus, dont les larves se développant dans de petites cellules.

Deux espèces nous intéressent ici : le frelon européen et le frelon asiatique, principaux nuisibles en France.

Ils sont différents dans leur aspect : le frelon européen (Vespa Crespo) ressemble à une grosse guêpe (jusqu’à 45 mm).

 

 

Le frelon asiatique (vespa vetulina), est lui plus petit, taille entre une guêpe et un frelon européen et de couleur marron et noir à pattes jaunes.

 

 

Le nid de frelon européen sera souvent localisé dans le creux d’un arbre, les greniers de granges en campagne. Celui du frelon asiatique sera très souvent localisé sur les hauteurs importantes, accroché sur un arbre (nid primaire) ou dans les habitations et toitures (nids satellites) ou même au sol.

Le frelon asiatique n’est heureusement peu recensé sur nos secteurs, mais son adaptation rapide pourrait changer la donne…

 

 

 

Ne pas essayer de détruire soi-même un nid de frelon asiatique qui (la nature étant bien faite…), peut se reformer en nids satellites autours du premier.

TOUJOURS utiliser une combinaison anti-frelon, afin de ne pas se mettre en danger !

 

 

 

Vous chercher à éliminer des frelons envahissants? Nous vous proposons nos services de désinsectisation de nid de frelon.

 

Nous contacter

 

 

 

 

 

Call Now Button